Circuit des ducs à essay

Il est né de l’initiative de deux essuins, Claude Roger garagiste à Essay et Marcel Gaillard, un passionné de Rallycross. Avides de courses automobiles, nos deux associés ont eu l’idée d’importer ce sport mécanique à l’occasion d’une compétition à Lohéac en Ille et Vilaine. Peu de temps après, les premières esquisses de la future piste du circuit 100% terre apparaissaient. On imagina alors un circuit de moins de 900 mètres avec ligne droite, talus en terre et cours d’eau. La première édition vis le jour en 1976. Elle compta quelques pilotes étrangers qu’on accueillait à l’époque chez l’habitant. En discrète concurrence avec les circuits de Lohéac et Lunéville, Essay allait s’affirmer au fil des années.

Le circuit automobile est à ce jour celui qui a accueilli le plus grand nombres d’étapes françaises dans les différents championnats ou coupes d’Europe des nations. Parmi les pilotes ayant couru à Essay, on peut compter côté français : Jabouille, Ragnotti, Beltoise, Mamers, Jaussaud,… côté célébrités européennes : la fine fleur norvégienne et son champion Matin Schanche mais aussi des finlandais, suédois, anglais, belges…

La réputation d’Essay n’est plus à faire. Toujours au premier plan et dans les cœurs du public, le circuit doit sa popularité à la proximité de la région parisienne. Les parisiens viennent en ombre profiter des infrastructures essuines. Par tradition, Essay bénéficie de l’ouverture du championnat. Les passionnés, toujours plus nombreux chaque années, savent qu’en venant aux Ducs ils profiteront d’un spectacle hors normes.

Un circuit à audace

La « compression » est la partie du circuit la plus connue. Les pilotes s’en échappent à presque 180 km/h ce qui mesure bien souvent l’audace des compétiteurs à la plus grande joie du public. La quinzaine de caméras observant la piste et la diffusion des chronos sont entièrement automatisées. Premier organisateur français de rallycross et de manches du championnat d’Europe, Essay est aujourd’hui une référence de choix en matière de sécurité en circuit off-road sur le continent. Toutes ses évolutions sont le fruit d’un travail acharné établis par les centaines de bénévoles qui se sont succédés depuis la création du circuit.